La société mère de Priceline affirme que la perte de produits de codéine OTC ne présente aucun risque pour ses activités.

L’Australian Pharmaceutical Industries (API) se dit également confiante de pouvoir éviter la concurrence de Chemist Warehouse et d’Amazon.

Le président-directeur général, Richard Vincent, croit que les clients continueront de se tourner vers les pharmacies après que les produits de codéine en vente libre auront été réévalués.

«Nos pharmaciens, en particulier chez Priceline, ont un système de conseil et de traitement des patients et de transfert d’un médicament à l’autre», a-t-il déclaré lors d’un point de presse sur les résultats de 2017.

«Il s’agit d’un sondage individuel, mais à mon avis, les patients n’auront pas la patience d’aller consulter un médecin et de se faire prescrire des analgésiques de base.

« Ils vont chercher des produits alternatifs. »

L’API travaille avec sa propre entreprise de fabrication et ses sociétés pharmaceutiques de marque pour développer des analgésiques alternatifs, ajoute M. Vincent.

« Nous avons également quelques arrangements uniques pour être en mesure de vendre des produits de codéine jusqu’à la dernière minute dans Priceline, ce qui sera très bon du point de vue de la pharmacie de Priceline. »

M. Vincent affirme que Priceline ne suivra pas l’exemple de Chemist Warehouse et mettra en place des entrepôts de type «grande surface» pour renforcer son empreinte sur des marchés plus lents comme WA.

« Toute notre stratégie a été la différenciation et nous allons le garder comme ça. Nous ne sommes pas sur la réplication de l’offre de réduction que Chemist Warehouse a. « 

M. Vincent a également rejeté les suggestions que CWH pourrait faire à la pharmacie ce que Bunnings a fait aux maîtres et aux autres quincailleries.

« Nous traitons Chemist Warehouse comme un concurrent très sérieux, mais ils ont leur espace, leur offre et leur clientèle et nous avons une base de clients tout à fait différente.

« Nous gagnons en nouveauté, nous gagnons en différenciation, nous gagnons en service dans les magasins et dans les magasins. »